Maman & Co

Blog familial, tests, jeux et bonne humeur

Ces maux que l’on ne dit pas

9 Commentaires

On connais tous  a un moment ou a un autre cet état dont on pense ne jamais sortir..

La preuve, à l’échelle mondiale 350 millions de personnes sont atteinte de ce mal …6028-noir-zoom

Une phrase que j’ai vu un jour et qui résume très bien la situation :

« Derrière un sourire, peut se cacher beaucoup de larmes que beaucoup de gens ne remarquent pas… »

Peu de personne l’ont remarqué, peu de personne l’ont compris, depuis des semaines, je traverse une période que oui quoi que l’on en dise me semble insurmontable. 

Ça commence tout doucement, ça arrive vraiment sans prévenir, oui c’est assez sournois quand même .

J’ai commencé à me rendre compte que tout m’agaçais, m’énervais, que je m’emportais assez facilement…

Plus les jours passaient et plus je me rendais compte que rien allait, ça partait d’une petite chose non rangé pour finir en dispute familiale…

Et puis je me suis mise à pleurer pour rien, je suis hyper sensible mais là whaou c’est LE grand n’importe quoi, une vrai madeleine, je pleure chaque jour, même plusieurs fois par jour, pour qui ? pourquoi ? alors ça je n’en sais absolument rien je ne contrôle plus cette fonction…

La fatigue de plus en plus présente, plus aucune envie, sauf celle de dormir…

Je savais que je n’étais pas dans mon état normal mais bon avec mon opération, j’ai beaucoup beaucoup de carences qui me fatigue énormément du coup j’ai laissé traîner…

Il y a un mois environ j’avais un rendez vous post opératoire avec la psychologue du parcours, je me suis dit je vais lui parler lui dire que je ressens des choses qui ne me ressembles pas….

C’était sans compter sur un accueil glacial de sa part…Je suis sortie de ses 15 minutes de rendez-vous avec en conclusion un « tout va bien pour vous »…et 90€ de moins…

Super quand on commence à se convaincre que quelque chose cloche.

Et puis les jours continus de passer et mes pensées ont changé…

Je me demandais ce que ressentirait les gens que j’aime si je n’étais plus là, à chaque chose que je faisais ou même que je fais je m’imagine des situations sombres, et si ma voiture finissait dans le ravin un soir en allant travailler, et si je prenais des médicaments et si et si et si…Bien sur ça dure un quart de seconde avant que je sois consciente que c’est du grand n’importe quoi…Et là je pleure, j’ai peur…

Là où j’ai pris conscience de l’ampleur du problème c’est quand j’ai allumé mon ordinateur et que je me suis imaginé écrire une lettre d’adieu…

Et là c’est la claque la grosse claque je ne comprends pas comment j’ai pu en arriver là, je crois que je suis assez lucide pour ne pas arriver à cette extrême, je suis convaincu que la fatigue m’a conduite à tout ça…

Le fait d’avoir pu dire à une amie « j’ai peur, j’ai des idées noires » m’a fait revenir à la réalité…

Dans quelques jours, j’ai rendez vous pour le grand bilan des 6 mois, je me suis assuré à moi même qu’il fallait que j’en parle et que si jamais mon interlocuteur ne me met pas à l’aise je prendrai rendez vous avec un professionnel…

Publicités

9 réflexions sur “Ces maux que l’on ne dit pas

  1. C’est déjà un grand pas d’en parler ici, et à ton amie. Mais oui, tu es sûrement épuisée moralement comme physiquement et il est peut être nécessaire de te faire un peu aider pour te sortir de cette dure période. Plus tu attendras, plus ça sera sera difficile. Courage !

    Aimé par 1 personne

  2. Oh comme je te comprends aurelie, je traverse la même chose depuis pas loin de 4 ans… Et avec une fillette de 3 ans passés, peu d amis pas facilement disponibles et la famille habitant loin, c'est très dur c'est clair 😦 les carences n'arrangent rien en +,  et puis le changement physique entre aussi en compte,  il faudrait que tu vois avec ton médecin pour avoir l'adresse d'un bon psy qui a une bonne écoute c'est primordial ! Moi j'en suis à un stade où j'ai du mal à supporter ma fille qui est une vraie pile électrique, sa voix aiguë et ses crises de colères et parfois entre ça et ma vie de couple pas terrible, j'ai envie de fuir loin,  très loin,  peu importe le moyen :/   Donc je me répète mais il faut vraiment que tu puisses trouver un bon psy/psychiatre/psychothérapeute pour pouvoir parler de tout ça et te libérer de tout ce mal être

    J'aime

  3. Je te conseille de prendre un rdv avec un pro….c est sûr ! Prends soin de toi et je peux venir te voir si tu as besoin je suis prête à t écouter

    Aimé par 1 personne

  4. Plein de courage; en plus le travail de nuit et ses aléas, la fatigue, les carences, n’aident pas… Prenez soin de vous et profitez de votre famille.

    J'aime

  5. Beaucoup de gens traverse de très dur moment et pourtant cela ne ce voit pas…. Moi comme toi cachons bien notre  » jeu » parce que nous maman devont toujours faite bonne figure. Porté notre famille vers le haut plutôt que vers le bas…. Mais oui savoir prendre conscience et pouvoir le dire et se confié est deja un grand pas. Si besoin je suis vraiment la pour t écouter. On essaiera de s entraider, s écouter, se comprendre…. Je suis d accord que derrière nos sourires se cache bcp bcp bcp de pleures … Même si nous savons que nous avont une jolie famille, c est à l intérieur. C est dur d exprimé tous ça, jspr que tu me comprendra et surtout que tu n hesitera pas si tu as besoin. Une pensée à tous ceux qui se sentent seule et pleins de bisous encourageurs.
    Bizou Aurélie
    Oréli 😉

    J'aime

  6. Beaucoup de gens traversent de très dur moments et pourtant cela ne ce voit pas…. Moi comme toi cachons bien notre  » jeu » parce que nous maman devont toujours faire bonne figure. Porté notre famille vers le haut plutôt que vers le bas…. Mais oui savoir prendre conscience et pouvoir le dire et se confié est deja un grand pas. Si besoin je suis vraiment la pour t écouter. On essaiera de s entraider, s écouter, se comprendre…. Je suis d accord que derrière nos sourires se cache bcp bcp bcp de pleures … Même si nous savons que nous avont une jolie famille, c est à l intérieur. C est dur d exprimé tous ça, jspr que tu me comprendra et surtout que tu n hesitera pas si tu as besoin. Une pensée à tous ceux qui se sentent seule et pleins de bisous encourageurs.
    Bizou Aurélie
    Oréli 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s